AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiff86
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Messages : 165
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 26
Localisation : Arlon, Province du Luxembourg
Emploi/loisirs : Employée administratif

MessageSujet: Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)   Sam 14 Juin - 0:59

Eurydactylodes agricolae
Gecko caméléon de Bauer
Bauer’s Chameleon Gecko
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Classe : Sauropsida
Sous-classe : Diapsida
Ordre : Squamata
Sous-ordre : Lacertilia
Infra-ordre : Gekkota
Famille : Gekkonidae
Sous-famille : Diplodactylinae
Genre : Eurydactylodes
 
Le genre Eurydactylodes comprend actuellement quatre espèces :
-Eurydactylodes vieillardi (Bavay, 1869)
-Eurydactylodes symmetricus (Andersson, 1908)
-Eurydactylodes agricolae (Henkel & Böhme, 2001)
-Eurydactylodes occidentalis (Bauer, Jackman, Sadlier & Whitaker, 2009)
 
Statut :
 
Quasi menacé version 3.1. Espèce protégée en Province Sud.
Découverte en 2001.
 
Ce gecko n’est pas soumis à la convention de Washington (CITES) et est libre de détention en France dans la limite des quotas autorisés (25 spécimens adultes). En revanche en Nouvelle Calédonie toutes les exportations de la faune et de la flore locale sont interdites, les spécimens disponibles sur le marché doivent donc être nés en captivité. C’est pourquoi une facture lors de l’achat permet de justifier l’origine légale des animaux.
 
Distribution
 
Nouvelle Calédonie, son aire de répartition semble se situé au Nord de la Grande Terre, aux alentours de Koumac, dans le nord de l’île.
Cette espèce est endémique à la province Nord et a été inventoriée dans de nombreuses localités sur la côté nord ouest de Ouaco, au Nord du massif de Poum sur la Grande Terre ; de Tinip et Mont Taom sur la côte ouest ; au Mont Panié sur la côte est ; ainsi que sur l’île de Yandé et aux Bélep.
On le retrouve à des altitudes allant jusqu’à 1000m.
 
Il semble être parapatrique(*) avec Eurydactylodes vieillardi.
(*)Deux espèces proches phylogénétiquement occupent des aires de répartition adjacentes. Elles sont donc potentiellement en contact et pourraient échanger des flux génétiques. Cependant, un isolement écologique (différentes niches écologiques), éthologie (différentes parades nuptiales) ou encore temporel (différentes saisons de reproduction) peux créer une barrière reproductive et bloquer ces flux.
 
Cette aire de répartition réduite fait d’Eurydactylodes agricolae un animal rare en milieu naturel.
 
Habitat 
Cette espèce habite une très grande variété d’habitats boisés, y compris les zones arbustives du maquis, la forêt sclérophylle, forêt galerie, forêt humide (Mont Panié) et forêt de montagne.
Il est arboricole, au moins en partie, peut être principalement diurne. Il semble rester sur les rameaux et le feuillage tout le temps plutôt que de chercher un abri pendant les périodes d’inactivité.
 
Mœurs
Ce petit gecko est nocturne et arboricole. Durant la journée, il passera de longue heure au repos en restant coincé contre une branche. C’est pourquoi l’idéal est de lui fournir des branches fines contre lesquelles il pourra plus facilement se blottir.
 
Généralement le camouflage de cette espèce est assez impressionnant, et lorsqu’ils se sentent observés, ils n’hésitent pas à tourner autour de la branche afin de se soustraire à la vue d’un prédateur potentiel.
La nuit, les geckos caméléon arpenteront leur terrarium à la recherche d’éventuelles proies. Il n’est alors pas rare de les voir à même le sol entrain de traquer les grillons. Aussi petits soient-ils, ces geckos peuvent se montrer voraces !
 
Description
10 à 13 cm environ, maximum 15 cm.
Petit gecko nocturne et arboricole.
D’apparences boudinées, les mâles sont plus fins que les femelles. La queue est assez longue et épaisse, cette dernière à un rôle préhensible et permet aux lézards de se mouvoir aisément à travers les brindilles à l’instar des caméléons.
Le comportement arboricole est également facilité par la présence de setae aux niveaux des orteils, ce qui permet aux geckos de se déplacer sur des supports lisses.
 
Une particularité de ce gecko est la présence de sacs endolymphatiques au niveau du cou, qui permettent à l’animal de stocker le calcium.
Ils sont pour le terrariophile un bon indicateur de l’état des réserves de calcium des femelles reproductrices.
 
Maintenance
Un couple pourra être logé dans un terrarium de 30x30x30 cm (Lxlxh), néanmoins sachant qu’il est préférable de laisser une période de repos à la femelle après la reproduction, il est important de disposer d’un terrarium pour isoler le mâle.
Le terrarium doit contenir des branches de différentes largeurs ainsi que des plantes (vivantes ou en plastiques) comme des Areca ou un Scindapsus.
La tourbe constituera un bon substrat, on peut également rajouter de la terre de forêt, remplie de décomposeurs.
Pour la température, aucun chauffage n’est nécessaire tant qu’on obtient les températures voulu, c’est-à-dire :
 
En été : entre 23° et 28° le jour et 18° à 22° la nuit
En hiver : entre 20° et 25° le jour et 15° à 20° la nuit
 
Adrien : en été entre 25 et 28° et l’hiver 20 à 25°. La nuit environ 20°.
 
Ils sont assez sensibles aux températures élevés.
 
Les saisons dans leur habitat naturel sont inversées.
Voir :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
En ce qui concerne l’humidité, une pulvérisation chaque soir est suffisante, une gamelle d’eau n’est pas nécessaire.
La nuit 70 à 80% d’humidité et 50 à 60% la journée.
L’utilisation d’un tube U.V. peut-être intéressante, pour les femelles gravides notamment qui recevront une quantité d’U.V. non négligeable lors de leurs repos sur les branches. Ce tube pourra être utilisé pour plusieurs terrariums à la fois et permettra d’obtenir un petit gradient de température dans le terrarium.
 
Alimentation
L’alimentation se compose d’insectes vivants et de fruits écrasés.
Pour les insectes, des grillons de la taille de la tête de l’animal peuvent être donné mais également de jeunes criquets, blattes, …
Pour ce qui est des fruits, les purées de bananes, pommes, mangues, ananas, noix de coco,… sont appréciées.
On peut y ajouter du pollen et très occasionnellement du miel (attention c’est un aliment très riche, à utiliser avec parcimonie). On pourra mixer soi-même ses propres fruits ou utiliser des petits pots pour bébés, qui sont forts heureusement des aliments fiables.
De temps en temps, du Crested gecko diet mais ce produit n’est pas fiable à la longue, que ce soit pour les Eurydactylodes ou pour les espèces du genre Rhacodactylus
On complétera chaque repas par du carbonate de calcium (disponible en pharmacie ou spécifique aux reptiles) pour les femelles gravides, une fois par semaine pour les mâles ou les femelles en repos.
Il est important de bien nourrir les proies avec des aliments variés (herbes fraîches, fruits, légumes, pollen,…).
 
Reproduction et élevage des jeunes
Période de repos : le plus facile est de la faire en hiver sur quatre mois (au moment où les températures sont les plus basses).
Un premier mois servira à diminuer la durée d’éclairage (de 12h à 10h par jour) de façon progressive ainsi que la température (ce qui se fera naturellement en hiver).
Puis pendant 2 mois les températures resteront stables (environ 20°) ainsi que la durée d’éclairage (10h par jour).
Enfin le quatrième mois permet une augmentation progressive de l’éclairage et de la température pour revenir aux valeurs initiales (23 à 26° au point chaud pour 12h d’éclairage). Durant la période de repos, les geckos continueront à s’alimenter moins régulièrement, ces basses températures ne les rendent pas totalement inactif.
Une fois la période de repos effectuée, on pourra former les couples.
Lors de l’accouplement, le mâle mord la femelle à la nuque et introduit son hémipénis dans le cloaque de la femelle. Cela peut durer plusieurs minutes.
Adrien : mon couple a été réuni le 29 janvier 2011 pendant 2 semaines, la première ponte a été découverte le 26 mars 2011, soit un peu plus d’un mois après l’accouplement. Chaque pontes se composent de 2 œufs et sont espacées d’un mois.
Dans mon cas la première ponte a eu lieu le 29/01/2011, la seconde le 10/04/2011, la troisième le 05/05/2011,…
Une saison comporte environ 5 pontes.
 
Les œufs sont incubés soit in situ, c’est-à-dire directement dans le terrarium (jamais eu vent de cannibalisme chez cette espèce, les juvéniles sont surement trop gros), soit en incubateur.
Adrien : pour ma part, j’utilise une simple boîte en plastique pour les grillons avec de la tourbe humide au fond. Chez moi les températures d’incubation oscillent de 22° à 24°.
Les deux œufs pondus le 26/03/2011 ont éclos environ 2 mois plus tard à quelques jours d’intervalles, l’un le 16/05/2011, l’autre le 19/05/2011.
Les juvéniles s’élèvent comme les parents mais dans un milieu plus restreint, comme une boîte de grillons ou une faunabox. Les geckos fraîchement nés se nourrissent 1 ou 2 jours après l’éclosion, on veillera à bien supplémenté les proies avec du carbonate de calcium afin de permettre une croissance optimale des jeunes individus.
 
Assez tôt (environ 6 mois après l’éclosion), on pourra distinguer les mâles des femelles, les mâles présentent des renflements hémipéniens assez évidents et sont plus fins que les femelles, ce deuxième critère est plus délicat à observer chez les jeunes individus.
 
Anecdotes
-          Le nom de l’espèce « agricolae » signifie « fermier » en latin ce qui est un hommage au biologiste américain Aaron Matthew Bauer dont le nom (Bauer) se traduit pas « fermier » en allemand.
-          Selon de récentes études d’A.M. Bauer, Rhacodactylus chahoua serait génétiquement parlant plus proche du genre Eurydactylodes que du genre Rhacodactylus.
-          Apparemment les espèces du genre Eurydactylodes est capable, en cas de danger, de sécréter une substance collante avec leur queue. Je n’ai jamais observé ce phénomène, de même je n’ai jamais observé d’autotomie chez ce genre ( ?)
-          Les Eurydactylodes constituent de bonnes proies en milieu naturel pour les Rhacodactylus.
 
 
Menaces
La principale menace est l’expansion actuelle des mines de nickel sur Poum, Dôme de Tiébaghi, Kaala et Taom, qui éliminent le maquis où on retrouve la population la plus dense.
Les feux de forêts sont une menace récurrente dans les maquis et les forêts sèches, habitats de la partie ouest de l’aire de cette espèce et sur les îles.
Dégradation de l’habitat par des ongulés introduits (cerfs et porcs).
Rongeurs et chats sauvages sont abondants dans de nombreux sites.

La fourmi invasive, Wasmannja auropunctata, se situe dans les forêts sclérophylles à basse altitude et dans les forêts habitée par Eurydactylodes. L’impact des fourmis sur ces geckos n’est pas connu, mais il est surement préjudiciable.

==> Une grande partie des informations sont d'un éleveur, Adrien, chez qui j'achète mon mâle. La seule photo est d'ailleurs celui que je vais acheter, j'en mettrais d'autres par la suite et modifierais la fiche si besoin. 
C'est une espèce assez rare, on peut en trouver en bourse mais uniquement à Hamm et les femelles sont assez chère et rarement vendue seule.
Peut-être un projet de reproduction avec cette espèce, j'attend d'avoir mon mâle.
Espèce rare mais apparemment très facile à maintenir, similaire aux Rhacos (mais ne jamais les faire cohabiter pour la raison citer plus haut).

_________________
3.2.0 Eublepharis Macularius
0.1.0 Pogona Vitticeps
1.1.0 Eurydactylodes agricolae
1.2.0 Cordulus tropidosternum
1.0.0 Chamaeleo dilepis
0.0.1 Uromastyx geyri


1.1.0 BCI
0.1.0 Pantherophis Guttatus
0.1.0 Pituophis Catenifer Annectans Appelgate





Site personnel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://apassiondesreptiles.e-monsite.com
victorianolis
Nouveau
Nouveau


Féminin Messages : 79
Date d'inscription : 22/09/2014
Age : 33
Localisation : 4830 limbourg
Emploi/loisirs : aquariophilie terraiophilie entre autre
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)   Jeu 25 Sep - 8:51

Bravo une espèce que je ne connaissais pas je suis pas très fan des nocturnes m'ai j'avoue que la nouvelle calédonie me surprend avec ça faune herpétologique

_________________
Même si nous aimons les phases chez nos reptiles, gardons aussi les espèces et sous espèce de forme sauvage
un jour peut être aurons nous besoin des forme sauvage pour préserver les espèces menacées
Revenir en haut Aller en bas
http://vickycollier.skyrock.com/
Tiff86
Nouveau
Nouveau
avatar

Féminin Messages : 165
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 26
Localisation : Arlon, Province du Luxembourg
Emploi/loisirs : Employée administratif

MessageSujet: Re: Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)   Jeu 25 Sep - 9:20

Mais ils sont observable toute la journée, mon mâle est même plus actif la journée. La femelle que j'ai en vente pareil, elle chasse la journée, mais aussi la nuit.

_________________
3.2.0 Eublepharis Macularius
0.1.0 Pogona Vitticeps
1.1.0 Eurydactylodes agricolae
1.2.0 Cordulus tropidosternum
1.0.0 Chamaeleo dilepis
0.0.1 Uromastyx geyri


1.1.0 BCI
0.1.0 Pantherophis Guttatus
0.1.0 Pituophis Catenifer Annectans Appelgate





Site personnel : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://apassiondesreptiles.e-monsite.com
victorianolis
Nouveau
Nouveau


Féminin Messages : 79
Date d'inscription : 22/09/2014
Age : 33
Localisation : 4830 limbourg
Emploi/loisirs : aquariophilie terraiophilie entre autre
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)   Jeu 25 Sep - 9:32

peut être un jour déjà que je fait un deuxiéme terra pour un juvinile de correlopus donc une chose a la fois lol m'ai ce sont des espèces que je découvre et qui m'intéresse de plus en plus

_________________
Même si nous aimons les phases chez nos reptiles, gardons aussi les espèces et sous espèce de forme sauvage
un jour peut être aurons nous besoin des forme sauvage pour préserver les espèces menacées
Revenir en haut Aller en bas
http://vickycollier.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eurydactylodes agricolae (Gecko caméléon de Bauer)
» Terrarium pour gecko caméléon de Bauer (Eurydactylodes agricolae)
» Eurydactylodes agricolae, première approche ...
» choix de son animal ( lézard,gecko,caméléon )
» Eublepharis Macularius (Gecko léopard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bien débuter :: Fiche de maintenance :: Sauriens-
Sauter vers: